Les livres de Archambault, Gilles

Page 1 sur 2, 10 résultat(s) sur cette page, pour un total de 18 livre(s).

  • Quel effet l'amour peut-il avoir sur un homme qui touche à la cinquantaine et qui, de surcroît, a toujours vécu de livres et de poésie? C'est l'expérience que vit Martin Désourdy quand il fait la rencontre de Julie... 1991.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    (4 hrs., 34 min.)
  • Telle que la pratique Gilles Archambault, la nouvelle est l'art de faire tenir, en l'espace de quelques pages, l'essentiel d'une existence. Il faut donc trouver, de cette existence, le moment le plus révélateur, celui qui, si banal ou fugitif qu'il paraisse, contient la signification la plus dense, la plus profonde, la plus irrévocable. Et cette signification, l'exprimer - par le récit, le dialogue, l'allusion - de la manière à la fois la plus forte et la plus discrète qui soit.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    (2 hrs., 55 min.)
  • Un photographe divorcé de cinquante ans trouvera-t-il, dans un ultime amour pour une femme fragile, le moyen de sortir de son marasme, d'endiguer le sentiment d'échec qui le paralyse? 1996.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    (3 hrs., 19 min.)
  • Dans ce recueil qui rassemble douze nouvelles, entrecoupées de onze "moments" intenses, l'auteur nous dévoile un univers qui est celui de nos existences mêmes, de nos joies et de nos douleurs incertaines, de notre sentiment de vivre, à la fois désespérant et irremplaçable. c1994.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    (2 hrs., 51 min.)
  • "Quand une personne meurt, elle emporte avec elle tant de secrets qu'elle apparaît avec le temps comme de plus en plus impénétrable. Ma mère est morte l'automne dernier. Elle s'en est allée avec une partie de ma mémoire". Un récit qui se lit comme une bouleversante confidence. 1993.

    Support : 
    Daisy audio
    Durée : 
    (1 hr., 48 min.)
  • " Trente-quatre nouvelles brèves. Chacune raconte en quelques scènes, en un instant parfois, l'histoire à la fois pathétique et douce-amère d'un être à qui sa vie, ni héroïque ni médiocre, faite de ces choses toutes simples et fragiles que sont l'amour, le passage du temps, la joie et la souffrance, les rêves et les déceptions, a apporté ce qu'elle apporte toujours, au bout du compte : un mélange de bonheur et de désenchantement, le sentiment d'un échec et pourtant la conviction de ne pas avoir vécu en vain.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    02 h 19 mn
  • Ce bref récit, qui prend la forme d'un journal tenu l'espace de quelques mois, nous parle du couple et de la solitude, de la vie et de la mort. Avec la pudeur qu'on lui connaît, Gilles Archambault arrive, comme dans ses oeuvres de fiction, à nous faire toucher l'essence même de la vie, de l'amour, à travers le quotidien le plus attentivement traduit.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    02 h 48 mn
  • Je sais que je suis détruit », se dit un vieil homme qui se promène dans les rues de Montréal un jour de novembre. Détruit, on le devient peu à peu. Pour cela, il suffit de vivre. » Les dix-sept nouvelles qui composent ce recueil sont autant de variations sur cet unique thème, cette unique vérité que l'auteur emprunte à Miguel Torga : « Exister, c'est perdre, petit à petit. » Et perdre, c'est être seul, de plus en plus. Pourtant, nul désespoir dans ces pages, pas même de révolte ni de cynisme.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    04 h 54 mn
  • Un homme. Une femme. Un défunt. Leur jeunesse est loin derrière eux. Ce roman est la longue, l'inépuisable remémoration, à travers les paroles, les silences et les petits gestes d'affection que s'échangent Marthe et Pierre-André, de tout ce qui dans leur passé - et dans leur lien avec le défunt - les a unis et éloignés, meurtris et ravis.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    04 h 49 mn
  • Cent trente-cinq "instantanés de l'esprit et du coeur". Dans l'intimité de la mélancolie d'un homme vieillissant qui évoque ses expériences de mari, de père, d'amant, sa relative solitude, sa recherche de la sérénité entre nostalgie, lucidité et amertume; sans compter diverses bouffées de violence imaginaire. Dans quelques instantanés, ce sont des femmes qui ont la parole. Gilles Archambault? Un bienheureux de la désolation et un écrivain qui a le don de composer de petites musiques de crépuscule.

    Support : 
    Daisy audio
    Genre : 
    Durée : 
    01 h 35 mn

Pages