Un promeneur en novembre

Je sais que je suis détruit », se dit un vieil homme qui se promène dans les rues de Montréal un jour de novembre. Détruit, on le devient peu à peu. Pour cela, il suffit de vivre. » Les dix-sept nouvelles qui composent ce recueil sont autant de variations sur cet unique thème, cette unique vérité que l'auteur emprunte à Miguel Torga : « Exister, c'est perdre, petit à petit. » Et perdre, c'est être seul, de plus en plus. Pourtant, nul désespoir dans ces pages, pas même de révolte ni de cynisme. Plutôt, l'acceptation lucide et modeste de l'inévitable, forme ultime de la dignité et de la beauté.

Langue originale : 
Français
Editeur : 
Montréal : Boréal, 2011
Genre : 
Support : 
Daisy audio
Durée : 
04 h 54 mn
Adaptation : 
Bibliothèque et Archives Nationales du Quebec (ABC)
Tranche d'âge : 
adulte

Extrait sonore