La consolation

Auteur : 

Pendant très longtemps, j'ai eu davantage à consoler qu'à être consolé. Sans comprendre que consoler les autres était aussi une façon de se consoler soi-même, de se rassurer face à la douleur, à l'inévitable. Il m'aura fallu un chagrin intime pour admettre qu'il est des situations inconsolables, des deuils indépassables. Pour comprendre aussi que la demande de consolation est toujours immense, même si elle est non dite ; et que l'acte de consoler est l'un des plus importants parmi tous ceux qu'un être humain doit accomplir. Consoler, c'est comprendre la peur et la douleur de l'autre ; c'est aimer, sans demander à être aimé, c'est trouver une esquisse de réponse à la plus difficile et la plus narcissique des questions : comment se consoleront-ils de ma mort ?

Langue originale : 
Français
Editeur : 
Paris : Naïve, 2012
Genre : 
Support : 
Daisy audio
Durée : 
10 h 53 mn
Adaptation : 
Bibliothèque et Archives Nationales du Quebec (ABC)
Tranche d'âge : 
adulte

Extrait sonore