Du consentement. Suivi d'un épilogue inédit : Et le refus de consentir ?

Analyse du mot consentement qui se montre comme l'énoncé simple d'une adhésion à autrui alors que consentir désigne un rapport avec les êtres. La philosophe explore le sens de ce mot dans la sphère de l'intime et dans le champ social et politique d'une part, et dans la tension entre intériorité et extériorité d'autre part.

Langue originale : 
Français
Editeur : 
Paris : Seuil, 2017
Genre : 
Support : 
Daisy audio
Durée : 
03:59
Adaptation : 
Bibliothèque Sonore Romande
Tranche d'âge : 
adulte

Extrait sonore